D’ou viennent les bulles de Champagne ?

A l’approche des fêtes, j’ai choisi de vous parler des bulles de notre Champagne Richomme, Mais d’ou viennent-elles ?

Il faut savoir que lors de la transformation du sucre en alcool, appelée aussi la fermentation alcoolique, il se produit du gaz carbonique. Sachant que à l’origine le vin de Champagne n’est pas pétillant, cette fermentation est produite par des ajouts de sucre et de levure.

Je vous passerais la formule, cependant le gaz ne pouvant s’échapper des bouteilles fermées, il s’installe dans l’espace d’air situé entre le bouchon et le vin, mais aussi directement au sein du vin ce qui crée une pression pouvant atteindre 5 bars (comparez avec la pression des pneus de votre voiture !)

A l’ouverture, ou la nucléation physique (oui je sais… c’est technique)

Lors de l’ouverture d’une bouteille de Champagne, le CO2 dissous dans le vin  cherche un échappatoire, mais le CO2 ne s’échappe pas en un seul coup, il forme donc des bulles de gaz dans le liquide pour s’échapper doucement de la bouteille de champagne, mais aussi du verre.

Et pourquoi les bulles ne sont pas partout dans le verre et semblent partir de points précis ?

Grâce à la cellulose, oui, ça parait fou, mais rassurez-vous ces fibres ne sont pas dans notre Champagne Richomme, elles sont seulement présentent dans l’air (vêtements, torchons etc…), et donc dans les verres, aussi bien nettoyés soit-ils. Cette fibre est une usine de fabrication à Bulle de Champagne. Comment ? Simplement à cause de leur forme. Cette fibre est creuse, elle a donc la capacité d’emprisonner une poche d’air, le gaz carbonique, cherchant toujours a s’échaper du Champagne n’a plus qu’à pénétrer cette poche d’air, et s’échapper en colonnes de bulles faisant briller votre Champagne.

(fortement inspiré par David de https://sciencetonnante.wordpress.com)

2018-11-16T15:08:04+00:00novembre 16th, 2018|à la une, production|